4 étoiles Dystopie Mes Chroniques Romans Science Fiction Young Adult

Angelfall tome 3 : L’Ultime Espoir de Susan Ee

Belial vaincu, Penryn ne peut pas souffler pour autant. Même si cela lui brise le cœur, elle doit aider Raffe à regagner le paradis et reprendre sa place d’archange. Mais ce poste est convoité par le dangereux Uriel, prêt à tout pour devenir le nouveau Messager.

S’il l’emporte, c’est la fin de l’Humanité, mais, si Raffe gagne, Penryn devra lui faire ses adieux…

« – Ça suffit, assène Raffe, visiblement peu amusé. Tu n’es pas son genre.
Les Gardiens sourient d’un air entendu.
– Ah bon ? et comment tu sais ça, toi ? fais-je soudain.
– Parce que les anges ne sont pas ton style. Tu les détestes, je te rappelle.
– Sauf que tes Gardiens ne sont plus des anges… »

« – Tu es quelqu’un de très spécial, Penryn. Une fille incroyable. Je ne savais pas qu’il en existait des comme toi. Tu mérites de rencontrer quelqu’un qui te traite comme une reine. Comme la personne la plus importante au monde. »

Infos pratiques : Editions Pocket Jeunesse / 410 pages / Sorti le 3 Mars 2016

Mon avis : Avec « L’Ultime Espoir », Susan Ee met fin à une trilogie captivante. Après le succès qu’avaient rencontré les deux premiers volets de Angelfall, la barre était haute et ce tome, très attendu. A peine sorti, j’ai sauté dessus tant je voulais connaître le plus rapidement possible le dénouement de cette histoire hors normes.

Nous retrouvons donc nos personnages favoris enfin réunis dans une quête qui n’a rien d’anodine car il s’agit, ni plus ni moins, de sauver l’humanité ! L’intrigue, durant ces 3 tomes, n’a jamais perdu en intensité…Cette fois encore, le lecteur ne s’ennuie pas et l’action semble sans fin.

Dans ce dernier volume, l’histoire prend donc un tournant décisif, la fin approche, les réponses tant attendues semblent pointer le bout de leur nez…Penryn souhaite sauver le Monde, Raffe veut redevenir Archange…Qu’à cela ne tienne ! Leur chemin sera truffé d’embûches, d’imprévus et de danger !

Point très appréciable, l’intrigue n’est pas bâclée, rien n’est précipité, tout se met en place pas à pas et l’histoire conserve sans peine son rythme effréné.

Les personnages que nous avions déjà rencontrés dans les tomes précédents prennent une nouvelle dimension. La sœur de Penryn n’est plus la petite fille fragile du premier tome et sa mère est tout bonnement incroyable ! Ce personnage haut en couleurs est tellement atypique qu’il fait partie de mes personnages préférés. Folle, imprévisible, tenace, cette femme surprend sans arrêt le lecteur !

Penryn et Raffe quant à eux ont conservé leur mordant et leur humour si particulier. Certains échanges sont d’ailleurs mémorables et surprenants compte tenu du contexte… Ce duo atypique est charmant et le lecteur appréciera sans aucun doute que le lien affectif qui s’est créé au fil des tomes, ne soit pas au centre du roman. Tous deux ont un but, une raison d’avancer qui passe au premier plan. C’est ce qui permet au lecteur de s’attacher autant à eux. Ils n’ont rien des habituels « amoureux transits » qui se courent après, se quittent et se retrouvent. Pas d’éternel ‘triangle amoureux’ non plus. L’histoire principale ne dévie jamais vraiment et le lecteur reste dans le vif du sujet : l’urgence de la situation.

L’univers de Susan Ee n’a rien de simple…tant dans son approche des personnages que dans sa manière d’aborder le monde angélique. Cette histoire est atypique et c’est ce qui fait son charme.

Néanmoins c’est avec un petit regret que j’ai refermé ce livre. D’une part, la fin est allée beaucoup trop vite à mon sens et d’autre part, l’épilogue n’était pas assez creusé. Il m’a manqué quelque chose…comme un goût d’inachevé. J’ai tellement apprécié cette histoire qu’elle méritait peut être une fin plus soignée, plus recherchée. Celle-ci n’est pas à la hauteur du phénomène littéraire qu’à été Angelfall selon moi.

Pour conclure : J’ai énormément apprécié ma lecture, le style de Susan Ee est très agréable à lire et son univers est à la fois novateur et accrocheur. Penryn et Raffe vont me manquer, c’est indéniable !

4 sur 5Victoria

Comments (2)

  • Personnellement, je n’ai jamais entendu parlé de cet Angelfall, mais je constate que tu es passée en mode terminator. Tes chroniques s’enchainent comme les buts dans la cage de Thierry Omeyer (Gardien de but du PSG qui vient d’être éliminé du final four en LDC de handball).
    Je t’applaudis des deux mains, bien que ça risque de me filer des complexes… :,(

    Répondre
    • MDR ! J’essaie de rattraper mon retard, c’est toi qui me filais des complexes ! ^^ Je n’ai pas ton verbe pour décrire mes lectures, alors je compense par la quantité :p

      Répondre

Ecrire un commentaire