Create your own scene! - in seconds. 
Use it for header images, Product mockups, Environment designs etc.

A great way for any creative person to show off their work. In this psd you can create your own fully customizable desk environment where you can display your own, or your clients work. And there is A LOT of different ways to style it.
4 étoiles BD Jeunesse Mes Chroniques

Astérix – Tome 36 – Le Papyrus de César

Deux ans après le succès d’Astérix chez les Pictes, les personnages créés par René Goscinny et Albert Uderzo sont de retour dans un nouvel album écrit par Jean-Yves Ferri et dessiné par Didier Conrad.

Tous les ingrédients de la potion magique Astérix sont au rendez-vous : l’Histoire de Rome et des Gaulois est revue et corrigée à coups de gags et de jeux de mots en pagaille ! Par Toutatis ! En octobre 2015, toute la Gaule sera occupée… A lire LE PAPYRUS DE CESAR !

Albert Uderzo : «J’aurais aimé avoir l’idée du Papyrus de César»

Infos pratiques : Jean-Yves FERRI et Didier CONRAD / 48 pages

Jean-Yves FERRI et Didier CONDRAD reviennent avec un second album des aventures d’Astérix et Obélix. Après « Astérix chez les Pictes » qui avait été une lecture plutôt mitigée selon moi, ce nouvel album sorti le 22 Octobre 2015 (hier) s’annonçait des plus prometteurs !

Mon avis : Nous retrouvons nos deux fidèles compagnons dans une nouvelle histoire qui mêle Histoire et facéties ! A Rome, César décide d’écrire ses mémoires concernant « La Guerre des Gaules ». Son éditeur lui conseille cependant d’enlever une partie de son manuscrit qui parle de ses défaites face aux irréductibles Gaulois d’Armorique et qui s’avère peut flatteuse…César va dans son sens et accepte !

Cela aurait très bien pu ne jamais arriver aux oreilles de nos Gaulois préférés…mais c’était sans compter Doublepolémix, un colporteur de nouvelles à Rome. Panoramix, Obléix, Astérix et…Idéfix se mettent alors en route vers la forêt des Carnutes, Papyrus en main, pour permettre au formateur de Panoramix de graver dans sa mémoire le contenu de ce parchemin afin qu’il ne soit pas oublié par l’Histoire.

S’en suivent tout un tas de rebondissements aussi rocambolesques que pittoresques. De nouveaux personnages font leur entrée…les nouvelles technologies ont débarqué chez Uderzo et Goscinny grâce au talentueux travail de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, leurs dignes remplaçants ! Le trait est parfois encore un peu grossier comme le remarquait Uderzo lors du premier album de ce nouveau duo, mais nous retrouvons la patte des deux créateurs de la série dans ce nouvel album. C’est à s’y méprendre tant les planches sont similaires aux anciennes.

Beaucoup d’humour et d’esprit, des péripéties agréables à lire, l’âme des anciens albums retrouvé…ce fut un très bon moment de lecture que j’ai dévoré en quelques minutes ! Vous ne regretterez qu’une chose : qu’il n’y ai que 48 pages !

 

4 sur 5

Victoria

Ecrire un commentaire