Create your own scene! - in seconds. 
Use it for header images, Product mockups, Environment designs etc.

A great way for any creative person to show off their work. In this psd you can create your own fully customizable desk environment where you can display your own, or your clients work. And there is A LOT of different ways to style it.
3 étoiles Mes Chroniques Romans

Avant d’aller dormir de S.J. Watson

À la suite d’un accident survenu  une vingtaine d’années plus tôt, Christine est aujourd’hui  affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se  réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la  vie devant elle, avant de découvrir qu’elle a en fait 47 ans et  qu’elle est mariée depuis vingt ans.

Son dernier espoir réside  dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de  tenir un journal intime afin qu’elle puisse se souvenir de ce qui  lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son  existence. Quand elle commence à constater de curieuses  incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et  ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel  engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en  question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son  passé… et sur son présent.

Infos pratiques : Paru aux éditions SONATINE / (470 pages)

S.J.Watson nous offre avec ce premier roman, une histoire bouleversante et troublante en nous faisant voyager à travers les méandres de la mémoire et ses failles. Mettant à rude épreuve différents sentiments, il joue avec nos nerfs et remet de nombreuses fois en question le concept même de « confiance ». Doit-on faire confiance aux personnes que nous rencontrons lorsqu’elles se disent bien intentionnées ? Peut-on croire sur parole des écrits jetés sur le papier par une personne que nous peinons à identifier ? L’amour suffit-il à nous éclairer lorsque tout n’est que brouillard ? 

Comme le dit la quatrième de couverture, Christine est une femme de 47 ans qui se réveille chaque matin persuadée d’avoir au moins 20 ans de moins, aux côtés d’un homme qu’elle ne reconnaît pas et qui dit être son mari. Chaque jour ce dernier se charge de lui raconter son histoire, détails après détails, inlassablement et ce, depuis des années.

Comment est arrivée son amnésie ? Pourquoi n’arrive t’elle pas à se souvenir de sa vie ? Que s’est-il passé durant ces 27 dernières années ? Qui est-elle au jour d’aujourd’hui ? etc.

Pour faire travailler sa mémoire, elle doit écrire un journal quotidien qui, selon le docteur Nash, va lui permettre jour après jour d’améliorer sa mémoire tout en lui fournissant des détails ce qui c’est passé la veille et les jours précédents. Tout doit y être inscrit, ce qu’elle a appris la veille, ce qui c’est passé, les rencontres qu’elle a faite, les échanges qu’elle a eu…Ainsi, de révélations en révélations, Christine ne tardera pas à se rendre compte que les apparences sont parfois trompeuses…

L’histoire en elle-même est vraiment très intéressante et prenante, les premières pages donnent le ton et vous happent durant une centaine de pages environ…mais que de longueurs par la suite…Des longueurs qui vous poussent à sauter des paragraphes, ou tout du moins à les lire en diagonale car il faut l’admettre, certaines journées ne sont pas particulièrement intéressantes…Le récit s’alourdit et il ne vous tarde qu’une chose : avancer.

Cependant, dans cette quête de passé et d’identité, qui ne serait pas touché par cette femme désemparée, qui semble si fragile. Que croire, qui croire ? A qui faire confiance ? Vers qui se tourner lorsque tout semble vous échapper ? Nous suivons sa détresse chaque matin, sa désillusion, sa volonté de s’en sortir, son histoire, ses doutes  et tout cela ne peut qu’émouvoir le lecteur. Que seraient nos vies si un matin nous nous réveillions après un bon de plusieurs années ?…notre image dans le miroir, nos mains, notre corps, tout deviendrait étranger…perdre plusieurs années de votre vie d’un coup…il y aurait de quoi perdre la raison.

Après de (trop) nombreuses pages qui ne m’ont pas particulièrement plu, ce fut le déclic ! Christine apprend de plus en plus de choses sur elle-même et sur sa vie, du coup, nous aussi. A partir de cet instant (une centaine de pages avant la fin…), vous dévorez ce roman ! Je me suis même fait piéger, persuadée d’avoir trouvé le fin mot de l’histoire alors qu’il n’en était rien.

Point positif : le personne de Christine est très attachant…on apprécie le courage et la force de cette femme…on est touché par ses tourments, ses questionnements, ses doutes, ses peurs et ses erreurs…La plume de l’auteur est également agréable à lire et malgré les longueurs, le récit est bien mené.

Bémol : La fin de l’histoire qui peut être…comment dire…teintée de contrariétés ! Ce fut le cas personnellement. J’ai été surprise, étonnée et stupéfaite jusqu’aux 3 derniers mots…qui eux, m’ont laissé sans voix (et pour arriver à cet exploit, il faut le faire !)…Je n’aime pas les fins qui n’en sont pas et pour le coup j’ai été servi !

Dans tous les cas, malgré quelques petits « couacs » si je puis dire, j’ai apprécié cette lecture sans pour autant m’en délecter. Malgré les petites critiques négatives que j’ai pu trouver, je vous la recommande toutefois, tant les révélations des dernières pages sont absolument surprenantes…rien que pour cela, ce livre vaut la peine d’être lu !

3 sur 5

Victoria

 

 

Ecrire un commentaire