4 étoiles Comics Mes Chroniques

Batman : La Cour des Hiboux, tome 1 – Scott Snyder et Greg Capullo

Après une longue période d’absence, Bruce Wayne est de retour sous le masque de Batman, à la poursuite d un mystérieux tueur en série aux allures de hibou, et dont la prochaine cible n’est autre que… Bruce Wayne.

Plus il progresse dans son enquête, plus le Chevalier Noir rassemble d éléments sur les motivations de son ennemi. Il découvre alors une sombre vérité mêlant la famille Wayne aux fondations troubles de Gotham City.

Infos pratiques : Paru aux éditions Urban Comics

Mon avis : Avec la Cour des Hiboux, Scott Snyder et Greg Capullo ont fait fort ! Réussir à me réconcilier avec le héros de mon enfance n’était pas chose aisée…et pourtant, je dois avouer qu’il a retrouvé sa petite place dans mon cœur (oui rien que ça !)

Dans ce premier volet d’une série qui compte 7 épisodes, Bruce Wayne est de retour avec de nobles ambitions : débarrasser Gotham City de sa sombre réputation et la rendre davantage agréable à vivre. Cependant, tout le monde ne semble pas partager avec ferveur ce projet…un mystérieux assassin aux allures de hibou pointe le bout de son nez…sa cible ? Bruce Wayne !

Batman devra donc pousser ses investigations et découvrira bien vite que ce mystérieux homme-hiboux fait en réalité partie d’une organisation bien plus importante et légendaire qu’il le pensait…mêlant sa propre famille aux origines, somme toute assez troubles, de Gotham. Résoudre cette affaire tout en sauvant sa peau, pourrait bien le conduire à enquêter sur lui-même.

Epié, traqué, Bruce Wayne parviendra t’il a se sortir de ce guêpier sans dommage ? Et quel prix devra t’il payer pour venir à bout des secrets tapis dans l’ombre ?

L’histoire est intrigante et attirante ! Scott Snyder maîtrise parfaitement son sujet. Grâce aux dialogues, habilement menés et aux encadrés qui relatent les pensées de Bruce Wayne, le lecteur est au plus près de l’intrigue et peut aisément se laisser happer par l’histoire. Le récit est fluide malgré les retours dans le passé, ce qui permet au lecteur de ne jamais se perdre et de suive le rythme.

Côté dessin, Greg Capullo tape dans le mille ! Je dois dire que j’adore les dessins ! Bon…mettons de côté les muscles ultra saillants et la carrure parfois démesurée de Batman…qui, je dois l’admettre me dérangent un peu (pourquoi Batman ferait-il du bodybuilding dites-moi ?!)

Outre ce petit détails de presque rien du tout, les jeux d’ombre et de lumière, les petits détails qui ont beaucoup d’importance et le dessin dans sa globalité m’ont plu.

Petit plus, à un moment du récit, le format du comics change…nous passons du mode portrait au mode paysage…cela renforce la narration et à défaut de déstabiliser le lecteur, les auteurs accentuent davantage sa participation au récit…Une bonne idée qui tombe à un moment bien choisi de l’histoire !

En conclusion : Avec un coup de crayon particulièrement agréable et un récit très prenant et puissant, Scott Snyder et Greg Capullo nous livrent un Batman tout en nuances. L’histoire n’aura de cesse d’attiser la curiosité du lecteur qui se retrouvera plongé en eaux troubles !

L’obscurité laissera-t-elle place à la lumière ? 

4 sur 5

Victoria

Comments (4)

  • Ah la la.. Depuis le temps qu’il me fait envie celui-ci ! Ta chronique n’aide pas du tout ma CB^^

    Répondre
    • Oh merci beaucoup pour ce gentil commentaire 🙂

      Répondre
  • J’aime beaucoup cette série-là aussi ! 😀 Et la cour des Hiboux est vraiment pas mal ♥

    Répondre
    • Oui je me suis arrêté au 5ème tome ! Il faut que je continue ! 🙂

      Répondre

Ecrire un commentaire