5 étoiles Jeunesse Mes Chroniques

Hernig et Zebraël de Victor Boissel et Beax

Hernig, un homme aussi discret et distingué qu’il est imposant d’apparence, cherche un endroit où couler des jours paisibles.
Zebraël, garçon turbulent et espiègle, raconte ses péripéties imaginaires à qui veut l’entendre, jusqu’au jour où il réalise un véritable exploit.
Quand le village de Bernagore sous la menace d’un loup — et quel loup ! — leur demande de l’aide, les deux personnages s’allient et partent à l’aventure.

 Or, lorsqu’ils rencontrent le loup, ils découvrent un animal extraordinaire. Le loup de Bernagore est trois fois plus grand qu’un loup commun, il est doté de parole et il demeure dans la forêt pour expier la faute qu’il a commise à l’encontre d’une fée.
À mesure que Hernig et Zebraël combinent leurs talents pour dénouer l’intrigue, il naît en eux une solide amitié qui sera mise à l’épreuve jusqu’aux derniers instants.

Infos pratiques : Auteur : Victor Boissel / Illustratrice : Beax / Editions : Les Fourmis Rouges / Jeunesse / Sorti le 4 Novembre 2016 / 81 pages

Mon avis : D’un côté nous avons Hernig, un homme discret qui a tout quitté pour partir à la recherche de calme et de sérénité. De l’autre, Zebraël, excellent conteur (surtout lorsqu’il s’agit de s’inventer des exploits) qui a su créer un lien particulier avec la nature. Ces deux là n’ont rien en commun et pourtant, ensemble, ils vont vivre la plus belle aventure de leur vie ! 

Victor Boissel revient cette fois-ci dans un tout autre registre. Je vous avais parlé de son dernier roman, Habeas Corpus, comme d’un coup de coeur, puisqu’il avait été pour moi un grand moment de lecture, un de ceux qui marquent.

Avec Hernig et Zebraël nous le retrouvons dans un style littéraire totalement différent. Accompagné de la talentueuse Beax, il nous emporte dans un monde incroyable, difficilement définissable tant il est riche.

Destiné aux enfants dès 8 ans, ce conte illustré aux allures de récit initiatique nous embarque pour un voyage poétique captivant.

Hernig, Zebraël, deux prénoms peu communs pour une histoire peu commune en somme…

Le village de Bernagore est menacé par un loup hors du commun. Pour les sauver, ses habitants font appel à Hernig et Zebraël.  Malgré leurs différences, ces derniers devront s’allier pour mener leur mission à bien. Néanmoins, les choses ne se passeront pas toujours comme prévu et au fil des pages, naîtra entre ces deux personnages que tout opposait, une amitié profonde souvent mise à l’épreuve.

La plume de Victor Boissel est magnifique. Délicate comme toujours. Chaque mot, chaque tournure de phrase semblent avoir été pesés et réfléchis pour faire mouche, pour toucher, pour transporter. La force narrative réside dans le panel de styles utilisés. Tantôt dans le registre comique et léger, tantôt grave, le récit semble vivre et respirer au rythme des événements qui se profilent.

Concernant les illustrations, j’avoue avoir eu quelques réserves au début. Les couleurs ne me ravissaient pas particulièrement. Néanmoins, une fois dans l’histoire, il est vrai que le travail de Beax est à couper le souffle et se marie à la perfection avec les textes de Victor Boissel. Le rendu final est à la fois vaporeux et sensible et le lecteur, qu’il soit grand ou petit, ressent la force de chaque illustration. Le récit est vraiment sublimé par le trait de crayon de Beax qui a su percevoir chaque recoin d’âme de l’histoire imaginée par Victor Boissel et cela se ressent page après page.

Hernig et Zebraël respire l’aventure, la poésie, l’amitié, le rêve et met en avant les mots et leur magie pour finir par créer un univers profond et onirique, qui touche, qui fait voyager, qui émeut, qui bouleverse et qui mène à la réflexion.

Une histoire magnifique qui enchantera petits et grands assurément !

5 sur 5

Victoria

Ecrire un commentaire