jeudi autoédition 2
#JeudiAutoEdition Auto-édité Auto-édités Mes Chroniques Mes RDV Partenariats Romans

Jeudi Auto-Edition Spécial

Je vous retrouve pour le « Jeudi Auto-Edition » du blog, un RDV spécialement réservé à l’auto-édition et aux nombreuses petites merveilles qui s’y cachent !

Mais aujourd’hui ce sera un « Jeudi Auto-Edition » un peu spécial…

Rappel : En quoi consiste ce RDV ? Et bien c’est très simple, chaque jeudi, que ce soit sur Tweeter ou sur le blog, je vous parlerai brièvement de ma lecture en cours si c’est un roman auto-édité et si ce n’est pas le cas, je vous en conseillerai un que j’ai eu le plaisir de lire récemment !

Ce RDV Twitter a été créé par Delphine du blog Aubazaardeslivres.

Si vous souhaitez lire mon article concernant le hashtag #JeudiAutoEdition, c’est par ici => Lire l’article

Aujourd’hui je vous retrouve donc pour un « Jeudi Auto-Edition » un peu spécial !

Contrairement à « d’habitude », (je l’avoue, suite à mon déménagement j’ai été quelque peu absente ces derniers temps, désolée), je ne vous parlerai pas de ma lecture en cours mais d’une lecture qui m’a beaucoup touchée et de son auteure, Martine Gercault.

J’ai appris récemment que Martine Gercault avait été victime d’une agression. Ce « Jeudi Auto-Edition » est donc là pour lui prouver toute mon affection et lui apporter un peu de soutien !

Je me suis joins à la très belle initiative de Delphine, du blog Aubazaardeslivres qui a souhaité créer un # sur Twitter spécialement dédié à cette auteure au grand cœur. Ce  permet de rassembler toutes les personnes qui ont lu « Mon père au loin » (ou pas) et qui souhaiteraient partager leur chronique tout en lui envoyant un petit mot de réconfort.

En plus d’être une belle personne, Martine Gercault est une auteure indépendante de talent. La virtuosité de ses mots, son habileté à les manier, la profondeur de ses thèmes, la finesse de son analyse et son élégance ont su me trouver et me toucher lorsque j’ai lu son roman « Mon père au loin ».

Il y a parfois sur votre chemin des rencontres qui ont le pouvoir d’illuminer votre vie, ne serait-ce que l’espace de quelques instants…et ma rencontre avec Martine Gercault a eu ce pouvoir. Je ne pouvais donc pas manquer cette occasion : lui dire merci et lui prouver que nous, ses lecteurs, nous ne l’oublions pas.

Je vous remets donc le lien de la chronique concernant son roman et je tiens une nouvelle fois à envoyer à Martine Gercault ainsi qu’à sa famille tous mes vœux de prompt rétablissement.

Revenez-nous vite Martine !

Victoria

Ecrire un commentaire