Create your own scene! - in seconds. 
Use it for header images, Product mockups, Environment designs etc.

A great way for any creative person to show off their work. In this psd you can create your own fully customizable desk environment where you can display your own, or your clients work. And there is A LOT of different ways to style it.
Auto-édité Auto-édités Coup de coeur Mes Chroniques Partenariats Romans

L’embarras du choix de Laure Manel

Quelle a été votre dernière décision ? Quels ont été vos choix de vie importants ? Nous sommes toutes et tous confrontés à l’embarras du choix ! Ce livre vous plongera directement dans le mariage d’Emma et de Julien. Elle doit dire OUI… bien sûr, puisque toute l’assemblée est suspendue à ses lèvres. Sauf que…

un malheureux contretemps va emmener Emma dans un film intérieur dont elle est l’héroïne, et qui va lui faire vivre un hypothétique avenir, complètement irréel et fantasmé… Cette incursion dans son imaginaire lui apportera-t-il la réponse à la question que le prêtre vient de lui poser ?

Infos pratiques : Roman auto-édité / 338 pages / Sortie : 13 Février 2016

Quelle lecture ! Je remercie sincèrement Laure Manel pour cette lecture aussi intense que farfelue ! Je ne savais plus où donner de la tête…Merci pour la richesse de ce contenu hors du commun.

Mon avis : L’embarras du choix…certains l’ont et s’en plaignent tandis que d’autres désespèrent de son absence. Faire un choix n’a rien d’aisé.  Arrive très souvent la peur panique de faire le mauvais. Et c’est bien là le problème…le choix est difficile, car il comporte une part de mystère et d’inconnu. Vous avancez dans le flou total sans savoir si vous faites le « bon »…autrement dit, si vous faites celui qui aura le moins de répercussions négatives sur votre vie. 

« L’embarras du choix » de Laure Manel traite de ce casse-tête : faire un choix et de préférence le bon !

Emma, notre personnage principal est là, debout devant l’assistance le jour de son mariage. Elle est censée vivre le plus beau jour de sa vie. Il ne lui reste qu’un petit pas, une formalité, rien de plus. Elle doit simplement répondre à une question et répondre par l’affirmatif. Il lui faut prononcer ce petit mot de 3 lettres simple comme bonjour. Elle l’a déjà dit d’ailleurs quelque temps auparavant lorsque Julien lui a demandé de l’épouser. Mais au moment de confirmer ce choix, voilà que son regard trouve celui d’un inconnu dans l’assemblée. De ce regard anodin qui semble suspendre le temps, vont découler 3 vies hypothétiques de sa future vie de femme mariée à Julien…3 étapes de son mariage, 3 versions d’elle-même et de ceux qui l’entourent. Durant ces quelques secondes qui lui paraissent une éternité, Emma imagine sa vie telle qu’elle pourrait être si elle répondait « Oui » à LA questions qu’on vient de lui poser…Si elle dit « Oui », une nouvelle fois à Julien.

Que seraient sa vie de femme, sa vie de mère et sa vie d’épouse ? Fait-elle une erreur ? Est-elle prête à renoncer à tous ces hommes qu’elle croisera dans sa vie ? Est-elle certaine d’être avec le bon ? Elle se questionne…elle envisage toutes les situations et leur finalité.

Ce qui motive ces « et si » ? La peur ! La peur de faire le mauvais choix. Emma aime Julien, mais qu’en sera t’il dans 4 ans ? Dans 13 ans ? Ou dans 24 ans ? Seront-ils toujours aussi amoureux ? Leur relation ne se sera-t-elle pas essoufflée ? Elle n’a aucune certitude, alors son imagination prend le relais.

Nous suivons donc Emma dans ces trois fictions. A bien y réfléchir, j’avoue avoir souvent oublié que ce n’était que d’hypothétiques tranches de vie. Tout est si bien écrit et construit que le lecteur est en immersion totale dans ces différentes versions. Le lecteur vit chaque choix et leur conséquences que ce soit sur Emma, Julien ou leur entourage.

En parallèle Laure Manel nous offre également de brefs pensées provenant de quelques invités, et ce tout au long du roman. Qu’il s’agisse de choix revêtant une importance capitale ou de choix beaucoup plus légers, chaque personnage nous révèle l’impact qu’ils ont eu, qu’ils ont ou qu’ils auront sur leur vie comme autant d’anecdotes qui nous font prendre conscience qu’aucun choix n’est à prendre à la légère pour celui qui y est confronté. Même le plus insignifiant des choix peut parfois vous rendre chèvre…

Je fais partie de ces personnes qui, lorsqu’un choix s’offre à elles, mettent des plombes à se décider, de peur de faire le mauvais et de le regretter amèrement par la suite…alors ce livre était fait pour moi !

Ce qui m’a particulièrement plu, c’est de penser qu’entre le début et la fin de ce roman, entre le moment fatidique où Emma doit répondre et celui où elle fait enfin son choix, il ne se passe que quelques secondes, et pourtant, 338 pages les séparent !

Laure Manel a une plume très agréable à lire. L’histoire est très bien amenée et construite et le rythme donné à son roman permet au lecteur d’une part de ne jamais se lasser et d’autre part d’engloutir chaque page l’une après l’autre. Il a à la fois hâte de connaître la réponse tant attendue et il la redoute également. La fin est inéluctable et le lecteur a peur du choix d’Emma…

J’ai adoré cette histoire parfois farfelue, parfois douce-amère. J’ai apprécié chacun des personnages proposés, malgré leurs défauts, malgré leurs choix, malgré tout. Il y a beaucoup de réalisme et d’authenticité dans cette histoire, de quoi vous toucher, qui que vous soyez et pour différentes raisons.

Je ne vous parlerai pas davantage de l’histoire…sachez simplement que la tournure que prennent les événements à la fin du roman est surprenante…

Mais chut ! Je vous laisse découvrir tout ceci !

Ce roman fait désormais partie de mes romans coup de coeur de l’année 2016…et je remercie une fois encore Laure Manel de m’avoir proposé cette lecture.

Lisez « L’embarras du choix », vous ne le regretterez pas !

5 coeurs

Victoria

Comments (2)

  • Bravo pour cette chronique très détaillée ! Et merciiiii pour votre enthousiasme ! Je mets le lien sur mon site au plus vite :-).

    Répondre
    • Merci à vous pour cette lecture ! Ce fut un moment particulièrement agréable, et je vous le dois ! 😉

      Répondre

Ecrire un commentaire