Mockup Scene Creator
5 étoiles Auto-édité Auto-édités Mes Chroniques Partenariats Romans Thriller

Otage de ma mémoire de Marilyse Trécourt

« Je me sens impuissante, prisonnière d’une angoisse qui me submerge. Je ferme les yeux, à la recherche de souvenirs. Je me retrouve face à une porte en métal dur et froid, sans poignée. Je tambourine, je la pousse de toutes mes forces, je me jette contre elle, je pleure, je supplie, je la griffe avec mes ongles en sang. Mais elle résiste, imperturbable, impitoyablement fermée sur ma mémoire. »

En se réveillant ce matin-là, tous ses souvenirs ont disparu. Sa voix également. Qui est-elle ? Pourquoi personne ne s’inquiète-t-il de son absence ? Quelles sont les réelles motivations de ceux qui prétendent l’aider ? Et surtout, pourquoi l’éventualité de retrouver la mémoire l’effraie-t-elle autant ? Plongez avec elle sous hypnose dans les méandres de sa mémoire, de son identité, des épisodes de sa vie, pour remonter le temps jusqu’au jour où tout a basculé. Ce roman à la fois sombre et optimiste vous entraînera dans l’aventure d’une vie faite de joies et de drames, jouant entre le passé et le présent, entre une réalité troublante et des souvenirs plus ou moins trompeurs.

Infos pratiques : Format Epub / Auteur indépendant / 210 pages format papier / Sorti le 25 Mai 2016

 

Je remercie chaleureusement Marilyse Trécourt pour cette lecture et pour sa patience. Je sors de ma lecture conquise et admirative du travail réalisé par l’auteure. 

Mon avis : En lisant le résumé de ce roman, j’ai de suite pensé à « Avant d’aller dormir » de S.J Watson (voir ma chronique), un roman qui m’avait laissé une impression assez partagée. Avec « Otage de ma mémoire », je décidais donc de me plonger de nouveau dans les méandres de la mémoire…et je n’allais pas être déçue !

Le récit débute avec « Ariel » qui se réveille dans un endroit inconnu, sans aucun souvenir, aphasique et meurtrie. Elle ne sait plus qui elle est ni comment elle est arrivée là. De sa bouche ne sortent plus que des murmures à peine audibles. « Ariel » (nous ne connaissons pas son véritable prénom) touche le lecteur dès le début et l’émeut véritablement. Le lecteur connait ses pensées et ressent son désarroi, ses angoisses. Avec le reste du monde, elle doit se contenter de communiquer par l’écrit.

Ce personnage, profond et touchant, ne lâche rien et ne se laisse pas abattre. Cette force de caractère est remarquable. Si elle a une chance, ne serait-ce qu’infime, de parvenir un jour à savoir qui elle est et ce qui lui est arrivé, elle ne veut et ne peut pas la laisser passer.

Ce sera donc à travers de multiples séances d’hypnoses que le lecteur découvrira des bribes de l’histoire d' »Ariel », de sa naissance jusqu’à l’événement qui la conduira à son amnésie.

Tour à tour, défilent autour d’elle différents personnages qui ont tous une importance capitale dans la suite des événements. L’infirmière, Amélie, avec qui elle tisse des liens particuliers, l’inspecteur chargé de l’enquête, Thomas un patient qui a des problèmes de mémoire tout comme elle ou encore son médecin, le docteur Cholard.

Grâce aux séances d’hypnose et aux souvenirs qui commencent à réapparaître doucement, comme autant d’impressions de « déjà vu », parfois vraies, parfois fausses, le lecteur voyage dans le passé et dans le présent et c’est ainsi que la mémoire d’Ariel nous livre pas à pas tous ses secrets. Mais cela ne se fera pas sans une bonne dose de frustration ! Il faudra du temps au lecteur pour voir toutes les pièces du puzzle se mettre en place…et Ariel devra passer par différentes épreuves assez difficiles…

Marilyse Trécourt nous plonge dans son histoire avec beaucoup d’adresse et l’immersion est totale. Comme prit dans un étau, le lecteur a la respiration coupée et il trépigne d’impatience. Il DOIT comprendre…il DOIT connaître le fin mot de cette histoire remplit de rebondissements. Les personnages, qu’ils soient touchants, odieux, parfaitement exécrables ou émouvants ne laissent pas indifférent.

L’intrigue quant à elle est cohérente, solide, bien menée, très rythmée et surtout passionnante ! La plume de Marilyse Trécourt, très soignée, est vraiment très agréable à lire.  Le lecteur adorera autant qu’il détestera le suspense que l’auteure a réussit à maintenir tout au long du roman et la tension créée fait remarquablement bien échos à la détresse du personnage principal.

Mais avant tout, Otage de ma mémoire est un roman où la psychologie trouve une place de choix. Sur fond d’enquêtes, policière et psychique, c’est véritablement l’être et ses fondations qui sont au centre de toute chose. Notre passé, tout ce qui nous a créé tels que nous sommes…nos moments de bonheur, nos déceptions, nos chagrins, nos pertes, tout cela conditionne qui nous sommes. Comme autant de petits cailloux semés sur le chemin de notre vie, notre mémoire nous est indispensable car elle nous définie. Et Marilyse Trécourt a très bien su illustrer ce fait avec son roman.

Vous serez déroutés bien souvent et impatients de découvrir la vérité car de fausses pistes en faux semblants, il vous faudra faire preuve de patience avant de dénouer tous les fils de cette histoire à la fois touchante et difficile…mais je vous assure que cela en vaut la peine !

En conclusion : Une tension psychologique…une histoire qui nous tient en haleine du début à la fin…un personnage principal attachant…des personnages secondaires tantôt haïssables, tantôt adorables. Cette histoire, remplie d’émotion, a su me bouleverser autant qu’elle m’a captivée. Je remercie sincèrement Marilyse Trécourt pour cet excellent moment de lecture et je vous recommande bien volontiers ce livre !

5 sur 5

Victoria

Ecrire un commentaire