Create your own scene! - in seconds. 
Use it for header images, Product mockups, Environment designs etc.

A great way for any creative person to show off their work. In this psd you can create your own fully customizable desk environment where you can display your own, or your clients work. And there is A LOT of different ways to style it.
4 étoiles BD Jeunesse Mes Chroniques

Seuls : Les Arènes, Tome 8 de Vehlmann et Gazzotti

 À peine Dodji, Leïla, Yvan, Camille et Terry ont-ils réussi à quitter la Zone Rouge qu’ils sont faits prisonniers par d’étranges soldats marqués d’un grand 6 dans le cou.

Emmenés à Néosalem, une ville ancienne qui possède de magnifiques arènes romaines, les cinq héros vont devoir gagner le droit d’entrer dans une des « sept familles du Bien ».

Infos pratiques : Paru aux éditions Dupuis / Lecture commencée et terminée le 14 Novembre

Mon avis : Pour ceux qui ne connaissent pas cette série de BD, il s’agit du 8ème tome d’une série qui se découpe en deux cycles pour l’instant :

  • 1er cycle « De la disparition au Maëlstrom »
  • 2nd cycle « La quatrième dimension et demie »

Résumé du 1er tome qui vous permettra de comprendre l’histoire…et ma chronique :

« Il y a d’abord Yvan, 9 ans, l’artiste rigolo et carrément lâche. Il y a ensuite Leïla, 12 ans, la garçonne énergique et optimiste. Viennent ensuite Camille, 8 ans, la naïve généreuse et moralisatrice et Terry, 5 ans et demi, le gamin turbulent et attachant. Et puis, il y a aussi Dodji, 10 ans, l’ours au grand cœur.

Ces cinq enfants se réveillent un matin et constatent que tous les habitants de la ville ont mystérieusement disparu. Que s’est-il passé ? Où sont leurs parents et amis ? Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans une grande ville vide et vont devoir apprendre à se débrouiller… SEULS ! »

Dans le 8ème tome de cette série, de nombreuses questions qui découlent du 7ème épisode trouvent des réponses. Dans les « arènes » nos personnages, toujours aussi attachants seront confrontés à des épreuves qui définiront pour quelle « famille » (caste)  ils sont faits…elles sont au nombre de 8, allant de la famille « esclave » à celle dite éclairée et régissant tout autour d’eux.

Au terme de ces épreuves, il se pourrait que l’histoire que nous connaissons soient quelque peu bouleversée par certaines décisions et certaines prise de conscience.

J’ai été captivé par l’histoire et les personnages toujours aussi touchant. Qu’ils soient têtes brûlées, solitaires, intello, mal dans sa peau, trop jeunes ou encore blessés par la vie, ces enfants ne laissent pas indifférent. Qui n’a jamais été l’un d’eux ou tous à la fois ? On ne peut pas être insensibles à leur devenir, à leur histoire.

J’ai apprécié le scénario et le dessin qui sont toujours aussi efficaces et nets.

Cette BD est tellement prenante que j’ai terriblement hâte de la sortie du tome 9.

Que de chemin parcourut, que de révélations depuis le tome 1…J’attends avec impatience les nouvelles péripéties que ses talentueux auteurs vont encore mettre sur leur chemin !

4 sur 5

Victoria

Ecrire un commentaire