Create your own scene! - in seconds. 
Use it for header images, Product mockups, Environment designs etc.

A great way for any creative person to show off their work. In this psd you can create your own fully customizable desk environment where you can display your own, or your clients work. And there is A LOT of different ways to style it.
2 étoiles Mes Chroniques Romans

Une parfaite journée parfaite de Martin Page

 Tenter de se suicider peut être une occupation très prenante. Une journée durant, un homme s’attelle à la tâche: bricolage de chaise électrique, cocktail explosif d’antidépresseurs, tout y passe.

Pour celui qui collectionne les émotions de ses collègues et prend ses vacances dans un ascenseur, rien n’est simple… On peut se sentir inadapté à la vie et, bizarrement, ne pas parvenir à la quitter.

Infos pratiques : Paru aux éditions Points / 112 pages

« Les sentiments sont des insectes. Ils ont six pattes, des ailes, je les collectionne. […] Ils courent, ils volent, bruissent dans tout l’étage, s’échappent des ruches que sont les êtres humains, trottinent sur leurs corps, sortent des manches de leurs chemises, de leurs oreilles, de leurs lèvres au détour d’un sourire. Voilà, je suis le pickpocket de l’âme, je fouille le cœur des hommes. Ils ne s’en apercevront pas. »

 » Je rentre chez moi. Il y a du bruit dans la chambre. Le Désespoir et la Solitude baisent dans mon lit, sans capote bien sûr. Ils vont encore me faire une tripotée de mômes. J’espère qu’ils ne vont pas choper une maladie.
J’ouvre le frigo pour prendre une bière. Plus rien. Pourtant, j’ai fait les courses hier. J’entends un pshitt, je me retourne et je vois l’Angoisse qui siffle ma dernière bière. Elle rote et balance la bouteille dans un coin de la cuisine. « 

Mon avis : Il est toujours très difficile de donner un avis sur un livre qui ne nous a pas du tout plu…J’ai beaucoup de mal à critiquer de manière négative le travail d’un auteur…pourtant, cette lecture ne m’a pas convaincue du tout…et j’en suis la première attristée.

A vrai dire, le résumé, très intriguant, avait tout pour plaire. Un homme tente par tous les moyens de mettre fin à ses jours…mais la vie qui le pèse paradoxalement, s’avère plus difficile à quitter que prévu…

Je m’imaginais donc une histoire loufoque, drôle à souhaits, piquante et marquante…à dire vrai…marquante elle l’est mais pas dans le bon sens du terme !

Je déteste abandonner une lecture…mais là je n’ai pas pu faire autrement tant cette lecture a été déstabilisante, pesante, difficile… J’ai eu l’impression de me promener dans un livre sans queue ni tête. Je n’ai rien compris de cette histoire (très courte) qui semblait pourtant bien partie. Le lecteur ne sait jamais si ce qu’il lit est réel ou pas, ni même où il est et ce qui se passe réellement sous ses yeux…Perdus dans le cerveau d’un fou qui n’en est pourtant pas un…nous avançons à tâtons sans rien saisir de ce qui nous entoure…

Quel mauvais ressenti…j’ai un goût amer dans la bouche…un goût d’inachevé et une frustration telle que plusieurs jours après ma lecture je n’en reviens toujours pas.

J’en suis même arrivée à me remettre en question… Qu’est ce que j’ai pu louper ? Ai-je été trop vite ? Suis-je passée à côté de quelque chose ?

NON…en réalité, le soucis réside dans la construction du personnage central de cette histoire et dans sa narration même. Je n’avais aucun point d’ancrage, aucun moyen de poser une fois pour toute mes pieds au sol…d’analyser mon ressenti du moment. J’avais sans cesse l’impression de me retrouver dans une brume, dense et infinie. 

Martin Page n’écrit pas mal, au contraire, mais je n’ai pas accroché à son style, trop lourd en réalité. Cette histoire ne m’a pas touché, ne m’a pas fait rire et m’a tout simplement perdue.

J’étais pourtant tellement emballée en lisant le résumé…tellement impatiente de découvrir « Une parfaite journée parfaite ». Je m’attendais à du rocambolesque, à du bon cynisme et à beaucoup de second degrés… Au final j’ai eu envie de m’arracher les cheveux tant j’étais perdue de chez perdue et frustrée…cette suite de situations incompréhensibles finissaient même par m’exaspérer. 

En conclusion : Je ne peux pas ne pas recommander cette lecture puisque mon ressenti est vraiment très personnel pour le coup…quelqu’un d’autre saisira peut être davantage l’intérêt de ce livre…ou l’appréciera tout simplement…

Je vais donc me contenter de dire que « Une parfaite journée parfaite » ne m’a pas convaincue. Cela n’a pas été un coup de coeur et le temps m’a semblé long . Dépitée d’avoir du abandonner ma lecture, je rouvrirai peut-être ce livre un jour prochain…histoire de confirmer ou pas ma déception du moment !

 

2 sur 5

 

Victoria

Comments (2)

  • Comme quoi, je ne suis pas le seul à lire de temps en temps des navets :)
    Sans avoir lu ce roman, cette double répétition de « parfaite » dans le titre me gène. Il n’y a pas assez de mots dans le dictionnaire français ?!
    Si c’est un effet de style, je le trouve raté. Le titre est très lourd. En plus, le contenu n’a pas l’air de rattraper cette mauvaise impression…
    Ta prochaine lecture sera meilleure, belle journée 😉

    Répondre
    • Merci pour ton commentaire :) Le double emploi de « parfait » laissait penser que cette journée n’allait vraiment pas avoir grand chose de parfait…cette redondance était essentielle je pense . C’était intriguant ! Et bien…………………………………………..plouf ! loupé. J’espère que mes lectures prochaines se termineront bien. 😉

      Répondre

Ecrire un commentaire