5 étoiles Mes Chroniques Partenariats Romans Thriller

Urgence Absolue de Christian Jacq

« La Machine règne sur le monde. Créée par les humains eux-mêmes, elle les contrôle dans tous les domaines. 

Qui la dirige ? Personne. 
Elle s’autoalimente, réduisant, au nom du progrès, tous les espaces de liberté. 
Spirale infernale de l’intelligence artificielle. 

Seule une poignée d’alchimistes, héritiers de la sagesse des anciens d’Égypte, ont osé l’affronter. 
La Machine les a éliminés les uns après les autres. 
Tous, sauf un : John Patmos, le gardien d’un temple perdu dans une oasis égyptienne qui, sous la menace, a pris la fuite. 

Unique soldat d’une armée réduite à lui-même, Patmos est le seul, avec ses pouvoirs de chaman, à pouvoir terrasser la Machine. 

Pour le journaliste écossais Bruce Reuchlin, une urgence absolue : retrouver celui qui représente le dernier espoir de l’humanité. 

De la Sibérie à New York, une terrifiante course contre la montre. »

Infos pratiques : Broché / Service presse / 440 pages / Editions XO / Sorti le 12 Octobre 2017

Je tiens comme toujours à remercier chaleureusement les éditions XO pour ce Service Presse. Suite directe de « Sphinx », je ne pouvais pas passer à côté, c’est donc avec un grand plaisir que je me suis plongée dans une nouvelle aventure haletante, orchestrée par un Christian Jacq toujours aussi surprenant !

Mon avis : Christian Jacq revient vers nous avec un nouveau thriller passionnant dans lequel nous retrouvons nos compères Bruce et Mark, précédemment rencontrés dans « Sphinx ». Je vous conseille d’ailleurs vivement de lire ce dernier avant de vous lancer dans la lecture de ce nouveau roman intitulé « Urgence Absolue ». Vous pourrez ainsi posséder toutes les cartes vous permettant d’apprécier au mieux votre lecture ainsi que l’intrigue et la trame de fond de ce nouveau roman.

Mark et Bruce reviennent donc dans de nouvelles aventures. Christian Jacq nous dépeint un monde dans lequel la technologie a une fois encore mis en péril la vie telle que nous la connaissons…Dans ce futur éloigné, cette machine a pris le contrôle et a anéanti tous les humains capables de la combattre, tous sauf un !

Ils partent donc à la recherche de John Patmos, le dernier homme capable de sauver le monde en arrêtant « La Machine ». Une fois encore l’auteur met en opposition deux éléments importants de son intrigue : l’humanité, ses belles qualités, ses failles et son indéfectible détermination, face à la Technologie, sa puissance, ses dérives et les dangers qu’elle représente ou qu’elle peut potentiellement représenter…C’est un peu David face à Goliath.

Dans « Urgence Absolue », Christian Jacq nous emporte avec lui dans une course contre la montre haletante, qui fera voyager le lecteur, comme toujours à travers différents paysages. L’auteur traitera différents sujets au fil de son récit, tels que Daesh et le terrorisme, le christianisme…

Mark, sa femme Apsara, Bruce et son fils Bruce Junior mèneront leurs enquêtes. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié la place que prend ce dernier dans le récit. Ce jeune homme est doté d’une finesse d’esprit et d’un jugement aiguisés qui, mit au profit de ses dons de voyance, s’avéreront être d’une grande aide pour le groupe et sa quête.

Bruce quant à lui est un personnage qu‘on ne peut oublier, une sorte de héros/anti-héros, digne d’un agent 007…un personnage décapant donc, qui n’a peur de rien (ou presque), qui ne tergiverse pas, qui fait fi des convenances, qui est prêt à tout pour défendre ses idéaux…

Manipulations, retournements de situation, dangers omniprésents, sentiment d’oppression et tension palpable rythment ce nouveau roman captivant.

En conclusion : Christian Jacq maîtrise parfaitement le roman historique, ça nous le savions. Avec « Sphinx » il nous prouvait qu’il pouvait exceller dans un nouveau style littéraire. Cette fois-ci, avec « Urgence Absolue » il confirme que ce genre lui sied à ravir. L’intrigue est bien construite, la richesse historique est présente, le danger est omniprésent et l’urgence absolue se fait sentir.

Un récit captivant qui amène une fois encore le lecteur à se questionner sur ce qui l’entoure, sur son présent, son futur…

Bref, un roman qui se lit rapidement tant il passionne son lecteur !

Victoria