4 étoiles BD Mes Chroniques Zombies

Walking Dead, Tome 28 : Vainqueurs de Kirkman, Gaudano et Adlard

« La Colline a été dévastée et la communauté qui l’habitait a dû fuir les lieux, sous l’impulsion de Maggie. Dwight a rejoint Rick, en lui affirmant que les Chuchoteurs ont été anéantis. Malheureusement, même si Beta qui a pris la tête des Chuchoteurs a perdu une bataille, il lance une horde de rôdeurs sur Alexandria. La guerre est peut-être terminée, mais la survie dAlexandria est en jeu. »

Infos pratiques : Album / 144 pages / Editions Delcourt / Sorti le 4 Octobre 2017 / 14,95 €

Mon avis : Un nouveau tome qui, de part sa couverture, nous promet monts et merveilles ! (NB : petite précision qui a son importance : la couverture est trompeuse et pourrait vous induire en erreur 😉 ). Nous retrouvons donc Rick, Eugène, Andrea, Negan, et tous les autres dans la suite de leurs aventures…Le danger est là, il approche…il est temps d’agir !

Face à la menace grandissante, Rick décide de prendre certaines décisions (enfin !). Andrea part donc à la tête d’un petit groupe pour dévier la horde de zombies qui s’approche dangereusement des murs de la communauté d’Alexandria.

Suite au précédent tome, le lecteur a hâte d’entamer sa lecture. Il veut de l’action, il veut pouvoir constater que l’histoire avance. Car il faut bien l’avouer, la série commence quelque peu à traîner en longueur. Le travail des auteurs permet néanmoins au lecteur de revenir sans cesse à la lecture des nouveaux épisodes (merci aux cliffhanger et aux morts tragiques !). Cette fois, pourtant, j’avoue avoir été déçue. L’intrigue est redondante, certains passages vont trop vite, quand d’autres prennent trop leur temps sans apporter réellement grand chose à l’histoire.

Avec Negan nous étions en droit de penser que cela allait détonner. Ce personnage est intéressant, voir déroutant. Quelles sont ses intentions ? Malgré les cases qui défilent, j’avoue marcher sur des œufs avec lui : il me rend perplexe. Lorsqu’il tente de convaincre Rick de sa bonne foi, de ses bonnes intentions, le lecteur semble aussi indécis que lui, aussi perdu. Le plus surprenant ? Vous avez beau savoir que c’est lui qui a massacré Glenn à coups de batte de baseball, vous avez beau connaître ses travers, il a beau vous répugner par certains côtés néanmoins cela fait plusieurs épisodes maintenant qu’il éveille en vous des sentiments très paradoxaux. Vous l’appréciez par certains côtés..il vous touche parfois, vous émeut..il vous paraît même sympathique……..Toutefois, quelque chose vous empêche encore et toujours de le croire sur parole…Il reste ce fameux personnage dérangeant qu’il a toujours été. Méfiance donc…

Les pages défilent, avec plus ou moins d’entrain, jusqu’à cette fameuse case où…et là…le choc ! Nous ne pouvons pas y croire. Les auteurs savent qu’en créant ce genre de surprise, ils vont forcément relancer notre engouement en titillant notre curiosité. La lecture se fait plus captivante, plus touchante aussi…elle se savoure différemment. En bref, vous voudrez forcément lire le prochain tome pour connaître les répercutions morales, sentimentales et psychologiques qu’un tel événement aura sur le groupe et sur l’intrigue.

En conclusion : Dans ce 28ème tome (cela commence à faire !) nous retrouvons une bonne dose d’action, du danger, des personnages puissants à leur manière, des images percutantes… Toutefois, certaines longueurs, un sentiment de « déjà vu » et une lassitude grandissante se font sentir.

Une lecture mitigée donc, qui se termine par un grand « Wow »…et rien que pour cela, j’ai hâte de lire le tome 29…

Ils sont forts…ils sont très forts…parce que malgré tout ce que j’ai pu penser tout au long de ma lecture…je me plongerai avec la même envie dans le prochain tome de Walking Dead !

A bientôt donc !

Victoria